Comment se défendre contre les Uppercuts

3 avril, 2014 3 avril, 2014 par Johnny N Défense de Boxe, Stratégie de Boxe 1 Commentaire

Comment se défendre contre les Uppercuts

L’uppercut peut être un coup difficile à éviter.

Les uppercuts ne sont pas lancé aussi souvent que les autres coups de poing (comme le crochet du gauche ou le croisé du droit)… mais si vous faites face un jour à un adversaire qui a des uppercuts meurtriers, ils peuvent devenir votre pire cauchemar. Ils sont en fait assez difficile à voir venir et ils ne sont pas aussi téléphonés que ce que les coachs de boxe vous font croire.

Bien sûr, n’importe qui peut voir venir un uppercut bien chargé 1a des kilomètres. Mais au corps à corps, proche de votre adversaire, en plein milieu de vos échanges, vous allez vous rendre compte que vous vous êtes mangé un uppercut à peu près 3 secondes après que vous vous l’ayez mangé. C’est genre vous êtes à l’abris derrière votre garde et puis  *BOOM!* vous avez mal à la mâchoire sans raison.

Voici comment vous pouvez éviter cet uppercut!

 

Faire attention aux Uppercuts

Les uppercuts ne sont généralement pas un problème sérieux. Pour moi, les coups les plus dangereux et les plus chiants ont toujours été les jabs, le croisé du droit, et le crochet du gauche. Il y a plus de boxeurs qui sont plus habiles et polyvalents avec ces coups de poing, et donc, ils ont tendance à poser plus de problèmes. Il se peut aussi que si vous vous mangez des uppercuts, vous vous mangé probablement aussi les autres coups.

Mais de temps en temps, vous ALLEZ faire face à un gars avec un méchant uppercut et qui sait comment l’utiliser. Et si vous êtes comme moi… vous allez paniquer… parce que les bons uppercuts sont difficiles à voir venir et c’est un peu compliqué de se défendre contre eux. Ils n’arrivent pas directement depuis votre champ de vision et le corps de votre adversaire ne donne pas l’impression de beaucoup pivoter. Donc vous avez moins d’indicateurs visuels pour vous prévenir.

La pire des choses à propos de se retrouver soudainement vulnérable aux uppercuts est que votre adversaire sait maintenant que vous avez une faille supplémentaire dans votre armure. Et vous êtes maintenant exponentiellement plus vulnérable quand ils mélanges ses angles d’attaque.

Donc qu’est-ce que vous pouve faire?

 

1. Ne vous penchez pas en avant

A moins d’être capable de voir venir les uppercuts, vous ne devriez pas être dans cette position à la base. Ne vous faites pas avoir à vous pencher en avant. A chaque fois que la partie supérieure de votre corps se penche en avant, vous lui donner en gros une belle cible pour armer son uppercut. Et il ne va pas vous rater et il ne sera pas inquiet de vos contres parce que tout ce que vous pouvez voir ce sont ses boules de toute façon. Vous ne verrez pas ses uppercuts venir et vous ne saurez même pas s’ils vont frapper votre tête ou votre corps.

Vous pencher en avant c’est offrir à votre adversaire l’angle parfait pour vous lancer des uppercuts sans qu’il ait besoin de se mettre en danger face à vos contres. 

 

Comment éviter de se faire prendre penché en avant :

  • Ne ramener pas votre tête en avant quand vous lancez votre jab. Gardez-la derrière votre épaule, ou penchez-la vers le bas sur le côté.
  • Ne vous penchez pas avec votre torse quand vous lancez votre droite. Il est facile pour lui de vous faire un roulement d’épaule et de vous contrer de cette manière.
  • Ne penchez pas trop votre corps quand vous esquivez. Gardez vos mouvements d’esquive dans la subtilité.
  • Ne laissez pas votre tête en face de sa poitrine trop longtemps. Si vous esquivez à travers ses coups, assurez-vous de retirer votre tête rapidement.

 

2. Techniques de défense contre les Uppercuts

Penchez-vous hors de l’uppercut

Et Ouaiiis! Si vous vous penchez en arrière, il n’y a pas d’angle possible pour son uppercut pour venir vous frapper par dessous quoi que ce soit. Il va manquer large et vous allez avoir une grosse opportunité de le contrer. Maintenant, je ne vous suggère pas non plus de vous penchez en arrière tout le temps mais plutôt de ne pas laisser votre corps vers l’avant tout le temps. A chaque fois que vous avez la partie supérieure de votre corps orienté vers l’avant pendant trop longtemps, assurez-vous de le retirez vers l’arrière. C’est un peu comme pour le mouvement de tête… bougez quand vous savez qu’il y a risque de se faire frapper.

 

Frappez-le ou poussez-le avec un coups de poing direct

En théorie, un bras tendu est plus long qu’un bras courbé. Donc si vous gardez la distance et que vous lancez des jabs ou que vous le poussez avec vos jabs, vous n’allez jamais être à la portée de son uppercut. Ce n’est pas un principe garanti parce qu’il peut toujours se jeter vers vous et vous attraper de toute façon, mais au moins, vous savez utiliser la distance pour éviter les uppercuts.

 

Faites un roulement d’épaule contre l’uppercut

Si vous pouvez prévoir de quel côté les coups vont venir, vous pouvez les éviter facilement en roulant des épaules parfaitement en rythme. Les uppercuts sont facile à défendre quand vous vous tournez sur le côté extérieur, parce qu’ils vont finir par frapper vos bras. Evidemment, l’angle de l’uppercut est seulement bon a frapper directement en face de votre corps, alors que les crochets et les croisés peuvent être lancés sur les côtés parce qu’ils peuvent passer par-dessus vos épaules.

 

Bloquez l’uppercut

Oui, un bon vieux bloc marche toujours. Il y a quelques risques qui arrivent lorsque vous dépendez des blocs pour votre défense. Le premier est que vous pourriez ne pas voir venir les coups. Il ne s’agit pas vraiment des gants qui vous couvrent les yeux mais plutôt de vos techniques de lectures qui ne pourront pas détecter les coups qui viennent. Même si vous bloquez, il est important de gardez vos yeux actifs pour non seulement voir les coups qui viennent mais aussi, plus important, pour voir les opportunités de contre! L’autre risque est que vous ne voulez pas que votre adversaire vous force vers une position de carapace de défense. Dans ce cas, ce ne sera qu’un question de temps pour que quelque passe à travers.

Maintenant, si vous bloquez l’uppercut, essayez de le bloquer avec vos coudes (à la place de vos mains). Ceci va lui faire mal aux poings et en plus vous aurez vos mains en position prêtes à risposter. Et si vous ne pouvez pas le bloquer avec vos coudes, essayez de le recevoir sur vos avant-bras.

Défendez-vous contre l’uppercut en : vous penchant en arrière, contrant avec un coup de poing direct, roulant des épaules, ou en le bloquant.

 

3. Ce qu’il NE faut PAS faire

Bloquer avec les mains

Tout d’abord, la main est trop faible pour arrêter la puissance d’un uppercut complètement. La puissance va encore pourvoir passer à travers votre protection et vous allez prendre des dégâts. Même si cela ne vous fait pas mal, cela pourrait vous distraire assez pour que vous vous mangiez les coups qui suivent. L’autre problème que vous allez rencontrer en voulant bloquer l’uppercut avec votre main est que vous allez peut-être baisser votre main pour arrêter l’uppercut et vous allez risquer de vous exposer face aux coups qui vont suivre. C’est en fait une tactique courante pour les boxeurs de lancer des uppercuts pour que leurs adversaires  bloquent bas, ce qui laisse une ouverture à la tête pour un crochet du gauche.

Esquiver en se courbant vers l’avant

A moins que vous voyez  clairement l’uppercut, et que vous savez exactement ce que vous faites, esquiver n’est pas un moyen prudent d’éviter les uppercuts. Même si votre tête se met hors du chemin, votre corps courbé en avant est tout de même parfaitement exposé pour se manger l’uppercut.

Maintenant, vous pouvez quand même esquiver en vous penchant en arri1ere, certes, pas de problème. Mais vous pencher en avant pour éviter les uppercuts… ça fait très peur.

Vous renfermer dans une carapace

C’est en général le mouvement par défaut quand les boxeurs se rendent compte qu’ils ne savent pas comment éviter certains coups. Ils se renferme complètement dans l’espoir que cela va les protéger de tout. Mais en réalité, vous mettre dans une position complètement défensive va seulement inciter plus d’attaques de votre adversaire et non pas le contraire.

Bien que je pense qu’il est important pour vous de devenir plus défensif quand vous sentez que vous êtes extrêmement vulnérable, il est préférable que vous ne vous renfermer pas complètement. Essayez d’être défensif par d’autres moyens. Peut-être que vous pouvez fair eplus attention à son bras droit ou son bras gauche… ou faire plus attention au coups de poing venant par le bas plutôt que par le haut. Mais essayez de ne pas complètement vous renfermer.

OU… vous pourriez aussi essayer d’échanger des coups avec lui. Si vous savez que vous allez prendre des coups de toute manière, et bien au moins vous pouvez vous concentrer à le toucher avec quelques frappes aussi. Peut-être que lui faire mal avec une bonne frappe est le meilleur moyen de le faire reculer. C’est aussi l’option que je préfère. 🙂

Comment il NE faut PAS se défendre contre l’uppercut : bloquer avec la main, esquiver vers l’avant, et se mettre dans votre carapace. 

 

Lisez mes autres guides sur les techniques d’uppercut :

boxing ebook Advanced Boxing Techniques 30 Day Fighter's Diet
Avez-vous appris quelque chose? Partagez!



1 Commentaires

franck lee janvier 28, 2015 à 12:38

l’uppercut aujourd’hui : comme le direct il est aussi utilisable a distance, on voit souvent l’uppercut partir a distance et passer a ras de la cible(menton), pourquoi ? travailler l’uppercut a distance n’est pas tres courant en technique de combat dans les club de boxe…

Répondre

Laisser un Commentaire

Partage tes réflexions avec les autres boxeurs. En restant poli.
Les adresses e-mail ne sont jamais publiées ou partagées. Aimerais-tu utliser ta propre image de commentaire ? Choisis un Gravatar!

guide Précédent:

guide Suivant:

Copyright © 2008-2013 Comment Boxer | ExpertBoxing. All rights reserved