Comment se bagarrer

3 avril, 2012 3 avril, 2012 par Johnny N Attaque de Boxe, Stratégie de Boxe 3 Commentaires

Comment se bagarrer

J’étais en train de coacher 2 boxeurs sur le ring l’autre jour quand un scénario familier s’est produit pour la 1000eme fois. Un boxeur s’est avancé avec de gros coups sauvages pendant que l’autre se retirait derrière un long jab. Le boxeur essayait de maintenir sa technique parfaite mais au final, il n’a pas su empêcher le bagarreur de le toucher à son gré.

J’ ai supplié le boxeur technique d’arrêter et d’échanger les coups avec le bagarreur mais il n’a pas pu le faire. Ce n’était pas son truc d’échanger les coups. Quand le match d’entraînement s’est terminé, il m’a demandé, « Pourquoi il me bat toujours? »

Voici ce que je lui ai dit…

Tu ne sais pas te battre. Tu ne sais pas comment échanger des coups et tu as l’air d’aimer t’échapper plus que de frapper. L’autre gars te botte les fesses parce qu’il se bat et tu ne te bats pas. Essaye d’utiliser tes techniques pour te battre, et non pas pour fuir le combat. Ou encore mieux, essaie d’apprendre à te bagarrer! 

 

Quel est la différence entre un bagarreur et un boxeur?

  • Réponse : Il n’y en a pas.

Ils sont tous les deux boxeurs. Boxer et se bagarrer, c’est au final la même chose ; Dans les 2 cas, c’est du combat. Beaucoup de gens font référence aux boxeurs et aux bagarreurs en tant que deux styles différents. Le boxeur est défini comme plus habile et plus technique alors que le bagrreur est plus sauvage et plus aggressif.

En réalité, ce sont des termes relatifs. Le « bagarreur » va avoir l’air plus aggressif parce qu’il essaie de toucher avec ces coups. Le « boxeur » va avoir l’air plus défensif parce qu’il peut déjà toucher avec ces coups.

 

Les objectifs primaires du Combattant :

  • attaquer
  • contre-attaquer (défense + technique + attaque)

L’objectif premier du combattant, c’est d’attaquer. Une fois que vous pouvez toucher, ALORS vous pouvez penser à défendre ou exécuter d’autres techniques pour APPUYER votre attaque. Un agarreur est sauvage parce qu’il essaie d’accomplir son objectif premier — ATTAQUER. Le boxeur est un pas devant en essayant d’attaquer ET DE DEFENDRE. Quand je me bat contre quelqu’un de meilleur que moi, je chercher à échanger les coups. Je me focalise sur la défense une fois que je sais que je peux toucher mon adversaire.

« Vous devez apprendre comment vous battre avant d’appendre comment boxer. »

Là où beaucoup de gens qui se veulent être boxeur échoue, c’est dans le fait de se focaliser seulement sur la technique et la partie défensive de la boxe. Mais sans l’essence du combattant (le « bagarreur » doit FRAPPER), ils leur manque l’aggressivité pour vraiment gagner un combat. En tant que boxeur, votre premier besoin est toujours de frapper votre adversaire. C’est seulement après avoir établi le contact physique que vous pouvez vous concentrer sur la technique et la défense.

Ce n’est pas facile d’être un combattant. Prendre des coups, ça fait mal donc il est tentant de faire sauter les techniques de bagarre et passer directement à la défense. La chose importante est que vous devez avoir ce qu’il faut pour surpasser un bagarreur au combat quand c’est nécessaire. Au fond de vous, vous devez aussi être un combattant. Vous avez besoin de la mentalité du boxeur, mais avec le coeur et l’aggressivité du combattant. Sans ce coeur de combattant, vous n’êtes rien.

 

Comment se battre comme un bagarreur

Souvenez-vous, le but No 1 du bagarreur, c’est de frapper son adversaire. Donc toutes les instructions suivantes sont là pour vous aider à frapper de la meilleure façon possible. Il ne s’agit pas de technique, il s’agit de l’attitude et l’intention que vous avez derrière vos mouvements.

1. Regardez votre Adversaire

Serieusement, les gars. Le contact des yeux. REGARDEZ-LE! BOMBARDEZ-LE! Tout ce que vous faites avec intention passe par le contact des yeux. Tout ce à quoi vous vous concentrez va nécessiter votre attention visuelle. Quand vous lisez, vous regarder le libre. Quand vous jouez au basketball, vous regardez le panier. Quand vous boxez, vous regarde votre adversaire pour pouvoir le frapper. Ne déviez pas ou ne détourner pas votre regard! Défiez-le du regard! Concentrez-vous sur la cible, regardez votre adversaire! Si vous ne pouvez m6eme pas maintenir votre regard, je ne peux pas imaginer comment vous allez un jour lancer et esquiver des coups.

 

Regardez Tout

Il y a plein d’opportunités de frapper votre adversaire. La tête, le corp, le torse, l’estomac, le menton, derrière les oreilles. Vous pouvez viser partout. Commencez à utiliser vos yeux avec agressivié et continuez à rechercher les ouvertures. Pour tous les gars qui se plaignent de ne rien voir–REVEILLEZ-VOUS! Ouvrez les yeux et regardez! Vous êtes une tapette si vous ne pouvez pas regarder votre adversaire qui se tient droit devant vous!

 

2. Echangez des coups de poing!

Votre adversaire est le plus vulnérable quand il est en train de frapper, donc frappez quand il frappe!

Attaquez-le JUSTE quand il vous attaque. Je ne parle pas d’esquiver ou de contrer. Je parle de contrer tout de suite. C’est dans la bagarre que vous prouvez qui est le meilleur homme. Quand vous échangez les coups, vous communiquez : « mon coup de poing est meilleur que le tien. Ma droite va cogner plus fort que ta droite. Je n’ai pas peur d’échanger les coups parce que je suis meilleur! »

Tout ce que vous faites, c’est attaquer et contre-attaquer. Frapper est le principal dans la bagarre, et non pas défendre. Echanger les coups, c’est le scénario idéal du bagarreur.

 

Contrer avec le même coup de poing

Imaginez que votre adversaire est vulnérable au même coup qu’il lance. S’il lance un jab, vous contrez avec un jab. S’il lance un droite, vous lancez une droite. S’il vous lance un crochet du gauche, vous lancez un crochet du gauche. La façon la plus facile d’échanger les coups, c’est de lancer le même coup. Echangez des jabs, échangez des droite, échangez des crochets. REMARQUE : Les uppercuts sont difficiles à échanger parce que certains boxeurs vont se pencher en arrière quand il le lance.

 

Toucher avec le premier coup

Ne gaspillez jamais votre énergie sur le premier coup si vous êtes l’agresseur. Les meilleurs combattants sont en général bons pour éviter les contres d’un coup. Donc vous avez besoin d’un coup préparé avant de lâcher la bombe. Lancez un coup rapide avant de décharger vos grosses frappes.

 

Explosez APRES son premier coup

Attendez qu’il lance un coup, et ensuite suivez avec 3 coups. Continuez à le faire pour casser son rythme. Cela envoie un message d’agression. Cela communique que vous voulez vous battre. Vous voulez le faire penser que quelque soit ce qu’il vous lance, vous allez répondre avec plus. D’un point de vue stratégique, cette tactique marche parce que beaucoup de bagarreurs ne sont pas très bon pour pénétrer ou pour bouger hors de portée. Leur corp est normalement figé dans une position, ce qui vous permet de forcer plusieurs coups sur leur position.

 

3. Respirez plus vite

Une respiration rapide équivaut à des coups rapides. Ne vous souciez pas des coups, ne vous souciez pas de la force. Respirez simplement rapidement pour accélérer la vitesse de vos bras durant les échanges. Une respiration rapide et explosive vous donnera des coups de poing rapides et explosifs. La prochaine fois que vous échangez des rafales de coups, focalisez-vous sur la respiration et non pas sur les coups de poing eux-mêmes.

 

Expirez pour chaque mouvement

Expirez quand vous frappez, expirez quand vous défendez, expirez quand vous bougez. Une expiration rapide à chaque mouvement vous rendra plus rapide. Plus vous respirez rapidement, plus vous bougerez rapidement. Si vous pouvez respirez plus vite que votre adversaire, vous bougerez plus vite que votre adversaire. Ne vous prenez pas la tête à réfléchir rapidement ou à être rapide. Respirez juste rapidement!

 

4. Percutez-le

Imaginez que votre adversaire et vous êtes deux voitures et que vous voulez causez la meilleur collision possible. La meilleure « collision » serait que tous les deux avancez au même moment. Cette stratégie marche bien pour plusieurs raisons. La plupart des gens sont meilleurs pour avancer qu’ils ne le sont pour reculer (particulièrement les bagarreurs). Il est difficile pour eux de faire pas arrière quand ils ont tant d’élan vers l’avant.

 

Attaquez quand il avance vers vous

S’il est déjà lancé après vous, il vous fait déjà le travail. Ils n’y a rien qu’un bagarreur aime plus qu’un adversaire qui avance vers lui. S’il s’éloigne, ce sera plus un challenge. Vous allez devoir l’approcher avec précaution et vous tenir prêt à attaquer quand vous sentirez qu’il change de direction pour avancer vers vous. Souvenez-vous que le but est d’échanger les coups quand vous allez tous les deux de l’avant l’un contre l’autre. Amusez-vous et profitez du feu d’artifice! 😉

 

5. Essayez de vous battre

N’essayez pas de rester sur place à réfléchir. N’essayez pas de chercher la ruse. Essayez de vous battre. Avancez et frappez-le fort. Défiez sa fierté! Obligez-le à se battre. Plus il frappe, mieux c’est. Plus il s’engage dans ses coups, mieux c’est. Plus il se bat, plus il vous sera facile de vous battre.

 

N’essayez pas de SAUVEZ VOTRE CORPS, UTILISEZ VOTRE CORPS!

Si vous allez finir par vous épuiser, épuisez-vous en frappant, ne vous épuisez pas à la défense. Si vous tombez, tombez sur lui. Si vous laissez les émotions vous envahir, soyez énervé, non pas effrayé. Ne dépensez pas d’énergie pour ECONOMISER VOTRE ENERGIE. Utilisez toute l’énergie que vous avez! Montrez tout ce que vous avez. Nous discuterons d’intelligence plus tard. Les bagarreurs n’ont pas à se prendre la tête avec ça. Les bagarreurs sont des vrais, ils savent ce qu’ils veulent et vont le chercher directement.

 

ECHANGER DES COUPS?! Johnny, t’es fou ou quoi?????

Ecoutez, je ne vous demande pas de vous y lancer et vous faire tué. Je dis simplement que vous devez être capable de vous dresser pour vous affirmer et apprendre à vous battre. Parce qu’une fois que vous savez vous battre, boxer DEVIENT LA CHOSE LA PLUS FACILE AU MONDE! Essayez d’abord de vous bagarrer, lancez-vous, frappez et prenez des coups. Une fois que vous savez comment vous bagarrer, apprendre à bozer rendra le combat plus facile.

 

Un vrai « boxeur »:

  • peut frapper le bagarreur plus fort que le bagarreur ne peut le frapper
  • peut être plus défensif sans devenir moins offensif
  • peut surpasser un bagarreur sans dépenser plus d’énergie que lui

Les techniques rendent le combat plus facile. Mais d’abord, vous devez savoir comment vous battre.

boxing ebook Advanced Boxing Techniques 30 Day Fighter's Diet
Avez-vous appris quelque chose? Partagez!



3 Commentaires

tapkuncou décembre 23, 2014 à 9:15

Grosse lecon personnelle pour moi qui ait tendance a privilégier l’aspect defensif de la boxe, rarement a l’initiative d’un assault preferant le contre ou pire laspect defensif de la boxe. Hate de mettre en pratique. Encore un article de qualité, franchement continuez !

Répondre

francklee janvier 18, 2015 à 6:56

la defensive n’est pas une tactique de combat mais une situation d’attente’ on subit. l’attaque c’est une tactique ou l’on a l’inititiative du combat, mettre en oeuvre des techniques de combats adaptees a une situaton donnee en vue d’un resultat ou l’issue doit etrela victoire tout en restant mefiant face aux adversaires : la lucidite. car en combat il y a la contre-attaque survenant durant l’attaque(on ne subit pas le combat). enfin a un autre miveau le contre : l’anticipation, devinez les attaques et contres attaques des adversaires et repondre ainsi a des techniques adaptes pour les neutraliser. penser qu’il existe attaque et defense ne repond pas a la realite du combat.

Répondre

francklee janvier 18, 2015 à 7:53

l’automatisme : fait partie du programme d’entrainement de tout combattant sur differents theme technico-tactique’, blessures, attaques specifiques repetitives de l’adversaire, fatigue : permettra de continuer le combat en evitant d’etre touche, la technique sera econome au niveau cardio ou la reuperation sertechniquea possible en plein combat. ce sont des techniques stereotypees par themes qui seront alors auromatiquement appliquees des que la situation se presentera, aussi important a l’entrainement en sparring que les techniques de base, la puissance. surtout si l’on connait l’adversaire, enregistrer des contrant celles de l’adversaire, alors le combattant aura plus de capacite techniques que lui et adapter durant les rounds d’autres tactiques propices a la victoire.

Répondre

Laisser un Commentaire

Partage tes réflexions avec les autres boxeurs. En restant poli.
Les adresses e-mail ne sont jamais publiées ou partagées. Aimerais-tu utliser ta propre image de commentaire ? Choisis un Gravatar!

guide Précédent:

guide Suivant:

Copyright © 2008-2013 Comment Boxer | ExpertBoxing. All rights reserved