Comment Surpasser Votre Peur de vous faire Frapper

7 mai, 2014 7 mai, 2014 par Johnny N Entrainement de Boxe, Entrainement Mental 5 Commentaires

Comment Surpasser Votre Peur de vous faire Frapper

Q: Johnny, pourquoi est-ce que j’ai peur des coups et qu’est-ce que je peux y faire?

La peur de se faire frapper paralyse même les meilleurs d’entre nous. J’ai vu des douzaines d’athlète surprenant… tous talentueux, intelligent, frapide, puissant… tous réduits à devenir un sac de frappe sur ring à cause de cette peur.

Et c’est PARTICULIEREMENT un problème courant parmis les débutants qui apprennent à boxer. Je veux dire… comment voulez-vous vous attendre à ce que quelqu’un se batte bien s’il a peut de se faire frapper? C’est quasiment impossible.

Heureusement, il y A une solution et TOUT LE MONDE peut surpasser cette peur…
 

Comprendre votre peur de vous faire frapper

La première chose est… que vous devez savoir pourquoi vous avez peur des coups. A mon avis, tout vient principalement de ces 2 raisons : 

  1. parce que les coups font mal 
  2. parce que vous ne les voyez pas venir

Se faire frapper n’est pas un sentiment agréale. Les coups de poing font mal! Ce n’est une crème glacée, ce n’est pas un massage du dos, ce n’est pas un cadeau dánniversaire. C’est de la DOULEUR! Vous n’êtes pas supposé aimer ça, ok? Si dès le début, vous vous faites frapper par des coups trop durs ou trop douloureux, vous allez avoir peur. Il n’y a pas de moyen d’éviter ça. Tout ce qui vous fait mal, va vous faire peur. En fait… tout ce qui POURRAIT vous faire mal, vous fera peur.

Deuxièmement, il y a de bonnes chances que vous ne voyez pas les coups de poing venir. Imaginez que vous entendez un bruit effrayant à côté de vous mais que vous ne pouvez pas voir ce que c’est. C’est flippant! Imaginez que vous vous battez les yeux fermés. Quand vous ne savez pas à quoi vous attendre, cette ambiguité peut mettre le chaos dans votre confiance.

 

Surpasser la peur de se faire frapper

Tout d’abord… vous devez faire des sparring à votre niveau

N’allez pas plus vite ou plus fort que ce que vous pouvz encaisser. Ne vous battez pas contre un gars qui a beaucoup plus d’expérience que vous, plus gros, plus rapide, et plus puissant que vous (à moins bien sûr qu’il y aille vraiment tranquilement avec vous). Avec le temps et la pratique, votre corps va mieux réagir et sera capable d’encaisser des coups plus durs sans souffrir. Ce n’est pas une question d’être résistant, mais d’avoir des reflexes naturels et instantannés developpé avec le temps pour vous permettre de le faire. Ce n’est pas différent des autres sports où vous apprenez à réagir plus vite.

 

Deuxièmement… vous devez faire des sparrings lents

Le sparring lent est quelque chose que je recommande depuis loonnnngtemps. Vous m’avez probablement entendu répéter ceci dans mes nombreuses vidéos sur Youtube et dans mes articles. Et je pense que les gens se trompe sur le POURQUOI je recommande autant le sparring lent.

Le sparring lent n’a pas pour  but de vous habituer à vous battre lentelement et « rendre les chose plus facile » pour vous. Le sparring lent est là pour VOUS AIDER A PERCEVOIR PLUS DE DETAILS. Le problème avec beaucoup de débutants est qu’ils n’ont vraiment pas la capcité de voir les coups. Ils ne sont pas capable de tétecter les différents types de coups jusqu’au moment où c’est trop tard. Est-ce que c’est un jab ou un crochet du gauche? Est-ce que c’est un crochet au corp ou à la tête? Est-ce que c’est un direct du droit ou un drop du droit? Certains débutants ne peuvent même dire quand un coup de poing arrive avant que le coup ait déjà fait la moitié du chemin… et d’ici là, c’est trop tard.

Et donc je recommande le sparring lent pour vous aider à percevoir différents indices visuels et détails sur la la façon dont différents boxeurs bougent. Parfois, ils secouent certaines parties de leur corps et téléphone leurs mouvement très légèrement. Il n’est pas important que vous remarquiez consciemment telle chose et que vous soyez capable de répéter devant moi comment chacun lance certains coups (bien que ce ne soit pas une mauvaise idée)… mais il est important que vous soyez à l’aise pour gérer ces mouvements et que petit à petit, votre corps apprend à réagir NATURELLEMENT à ces mouvements subtiles sans que ayez à y réfléchir.

Le sparring lent vous aide à repérer les détails les plus subtiles et les indices téléphonés des coups de poing de votre adversaire.

Et donc en fait, le sparring lent n’est pas du tout un combat à « intensité lente »ou « à lente réflexion ». Vous devez en fait beaucoup réfléchir et analyser autant d’informations que vous pouvez. Alors qu’en sparring à haute-vitesse, les débutants vont typiquement se baser sur leur instinct brute et la mémoire pure des muscles (ce qui donne des résultats horribles pour les combattants non entraînés)… Le sparring lent offre au débutant la chance de vraiment penser et d’agir avec fluidité, Cela donne du temps aux débutants pour analyser les informations et mémoriser les mouvements et les modèles de mouvements de leurs adversaires. Non seulement ils ne se font pas mal, mais ils apprennent aussi.

Le sparring lent vous donne la chance de voir plus, et plus vous voyez, plus vous avez d; information pour vous aider à décider comment réagir correctement.

 

Le vrai problème derrière cette peur 

J’ai vraiment l’impression que le problème vient du fait que les débutants y vont trop fort. Ils ont toutes ses attentes irréalistes en regardant la télé, les films, et les vidéo Youtube et ils pensent vraiment qu’ils peuvent reproduire l’esprit combatif de Mike Tyson après une semaine d’entraînement. C’est n’est juste pas possible. Imaginez un surfeur débutant essayer de se faire une vague de 6 mètres dès le premier jour. Vous pouvez parier qu’il va se faire manger en un rien de temps.

Maintenant, je ne dis pas que les débutants NE DEVRAIENT PAS se lancer des défis mais je pense que ça devrait être fait avec modération. Bien sûr, vous avez toujours des gars balèzes de temps en temps qui sont naturellement né avec une forte mentalité et qui n’ont pas peur et bien sûr, CES gars-là peuvent le faire. Mais si vous n’êtes pas comme eux, alors vous devez y aller tranquilement ou sinon vous allez vous blesser – physiquement ET mentalement. Et le fait de se faire détruire mentalement va vous prendre énormément de temps pour vous rétablir.

 

Vous faire défoncer ne fait pas de vous un meilleur combattant

Bien sûr, cela POURRAIT vous rentre plus résistant. Mais cela POURRAIT aussi vous laisser avec des séquelles mentales. Votre égo ne peut se permettre de prendre qu’un montant limité d’abus avant que ça ne blesse votre amour-propre. Je peux parier avec vous tout de suite que les combtattants les plus sûrs d’eux que vous voyez dans la salle ne vont probablement pas être ceux qui se prennent le plus de coups.

Souvent, la raison pour laquelle des boxeurs ont peur de se faire frapper est parce qu’ils ont été sujet à de violentes raclées à leur dépend. Ils se sont mis en tête quelque part qu’ils ont besoin de prendre de gros coups pour apprendre à se battre.

boxing ebook Advanced Boxing Techniques 30 Day Fighter's Diet
Avez-vous appris quelque chose? Partagez!



5 Commentaires

Charlotte Guyot / The Horse Lab septembre 5, 2015 à 3:14

Bonjour, Merci pour ces articles. Je trouve toute la série d’articles très intéressante. Je ne suis pas boxeuse mais enseignante d’équitation. Beaucoup de choses en commun au niveau de la préparation mentale. A bientôt, Charlotte

Répondre

nemer zahir septembre 16, 2015 à 7:31

tres bonne deduction de votre apprentissage .je suis ancien boxeur et vos remarques sont exellentes sai dailleur se que je met en pratique dans ma salle a vaulx en velin 69 rhone . la boxe nes pas que des coups ,mais une combinaison ; inteligence rapiditer ,et vista avec beaucoup dendurence . merci

Répondre

lodrios septembre 24, 2015 à 6:29

Merci pour cet article bien complet, instructif et plein de bon sens.

Je rajouterais aussi que la peur est visible et que forcement l’adversaire en profitera pour trouver les failles ou inciter à commettre des erreurs.

Quand nos gestes se transforment en reflexes, la peur s’évapore car on se concentre sur ce qu’on a faire et la douleur, on y pense plus.

Répondre

Barthalaïs mars 24, 2016 à 2:06

Moi je fais du jujitsu Japonais et j’ai peur des coups (même si cela fais 8 ans que j’en fais) j’ai plus peut des coups de pieds que des coups de poings en faite…. Que dois-je faire en dehors du sparring?

Répondre

charles mai 24, 2016 à 2:30

le problème du sparring lent est que pour le pratiquer il faut disposer d adversaires n ayant pas de problème d ego … et c est tres dur a trouver

Répondre

Laisser un Commentaire

Partage tes réflexions avec les autres boxeurs. En restant poli.
Les adresses e-mail ne sont jamais publiées ou partagées. Aimerais-tu utliser ta propre image de commentaire ? Choisis un Gravatar!

guide Précédent:

guide Suivant:

Copyright © 2008-2013 Comment Boxer | ExpertBoxing. All rights reserved