5 erreurs récurrentes de frappes

19 novembre, 2014 19 novembre, 2014 par Johnny N Techniques de Boxe, Techniques de Frappe Pas de Commentaires

5 erreurs récurrentes de frappes

5 erreurs mortelles qui peuvent vous faire étaler.
En tant que débutant c’est difficile de se rappeler à chaque seconde d’un combat de la liste des 50 erreurs possibles. Techniques, stratégies, respiration… Ah ETRE RELÂCHE !! Pas du tout facile à faire quand on est à essayer de ne pas se faire démolir.
Pour l’instant, je me focaliserai sur les erreurs les plus critiques capables de vous rendre le plus vulnérable. Aussi longtemps que vous essaierez de pas les commettre dans le ring, tout ira bien (sachant que vous affrontez quelqu’un de même niveau que vous).

Apprenez comment corriger ces fautes (en vous) ou pour prendre avantage sur eux (les autres):

 

 

1. Exposer votre menton durant un jab

Beaucoup de boxeurs ont tendance à exposer leur menton lorsqu’ils envoient un jab. Certains le font en se penchant en avant et en avançant la tête avec le jab. D’autre n’ont même plus l’autre gant protégeant leur visage (certainement parce que cette main veut frapper). C’est aussi souvent le cas de boxeurs qui tournent la tête de côté quand ils jabbent, scénario qu’on voit beaucoup dans des combats fausses-gardes contre garde normale.

CONTRE EVIDENT – contrer avec un jab ou un croisé du droit en contre. S’il penche en avant, tenter un uppercut du gauche pour relever sa tête pour le mettre KO avec un croisé ou un crochet.

SE DIAGNOSTIQUER – savoir si vous avez ce problème ; avoir un partenaire qui envoie un crochet du gauche chaque fois que vous envoyez un jab. Vous devez être assez prêt pour toucher sans que le crochet ne vous atteigne.

 

2. Baisser le poing droit lors d’un crochet du gauche

Voilà l’une des pires erreurs qui soient et l’une des plus récurrentes même chez les pros. Même moi j’en suis coupable aussi des fois. Presque tout boxeur à un moment de sa carrière baisse son poing droit lors d’un crochet du gauche. La plupart couvrira le menton mais pas son front (ce n’est pas du tout confortable de le faire). D’autres auront la main complètement sur la poitrine.

CONTRE FACILE – Le contre le plus facile ici est d’envoyer un crochet du gauche. Cette erreur récurrente est la raison pour laquelle beaucoup d’entraineurs disent que la meilleure façon de contrer un crochet du gauche c’est le crochet du gauche. Pas besoins de beaux gestes en cherchant à passer en dessous, balancez juste votre crochet à vous en vous rassurant que votre main droite est mieux collée que la sienne.

SE DIAGNOSTIQUER – travailler au sac et en sparring. Un partenaire qui vous observe est suffisant pour savoir si vous êtes coupable de ce péché.

 

3. Téléphoner du poing droit

Beaucoup de boxeurs ont la terrible manie de déplacer le poing droit avant d’envoyer une droite. Certains le font en baissant le poing, d’autres le font en reculant d’abord le poing droit avant de l’envoyer.

CONTRE FACILE – si vous êtes un Sharp shooter, vous pouvez pomper votre jab. Le faire de façon précise dans son visage stoppera sa droite avant qu’elle ne soit lâchée. Le danger de contrer en jan est qu’il peut envoyer un overhand du droit et vous vous retrouvez dans un échange jab contre droite : PAS POSITIF.

La meilleure façon de contrer une droite téléphonée c’est le crochet du gauche. Vous pouvez envoyer un crochet court de l’intérieur. Envoyer le tôt et programmé pour qu’il touche juste quand la droite de votre adversaire quitte son visage pour prendre son élan. Vous pouvez aussi l’envoyer tard pour que votre crochet touche juste après que sa droite n’ait atteint. Et il s’agira d’un crochet plus large s’il va autour ou par-dessus le bras droit de l’adversaire. Si vous pivotez avec votre crochet au même moment, votre poing l’atteint tandis que votre tête tourne pour éviter sa droite. Et même s’il est protégé par son gant ou son épaule, il sera déséquilibré.

SE DIAGNOSTIQUER – filmer vous quand vous êtes au sac ou en sparring, vous serez surpris de voir à quel point votre droite bouge de sa position. C’est encore plus choquant en sparring.

 

4. S’exposer aux frappes au corps

C’est un fait commun et inévitable à la boxe. Le corps de votre adversaire est exposé lorsqu’il tend le bras pour frapper. Il aura beau enfoncer sa tête derrière son épaule, ou désaxer sa tête mais son corps sera grandement exposé si vous pouvez l’atteindre.

CONTRE FACILE – la seule façon de l’atteindre au corps pendant qu’il frappe est l’esquive (le slip). Laissez votre slip protéger votre tête des frappes pendant que vos bras contrent par l’arrière. Slippez sous son jab pour contrer avec un jab au corps. Slippez vers l’extérieur de sa droite pendant que vous l’atteignez avec votre crochet du gauche ou votre croisé droit au corps. L’astuce étant de contrer pendant l’esquive. Car à ce moment-là vous le contrer juste au moment où l’opportunité se présente. Si vous défendez d’abord puis essayer de frapper après, vous risquer de rater l’opportunité.

SE DIAGNOSTIQUER – Ce n’est pas vraiment une erreur mais vous pouvez être plus conscient de vos ouvertures au corps quand vous frappez. Quand vous travaillez aux pattes d’ours, votre entraineur doit contrer votre jab avec une droite au corps, ou votre droite avec un crochet gauche au corps. Cela obligera vos coudes à descendre plus vite après avoir frappé.

 

5. Remonter son centre de gravité

Voilà une autre erreur commise par 90% des débutants dans les gym.Ils remontent leurs hanches quand ils frappent.. C’est comme faisaient un ‘’saut’’ avec leurs hanches. Les deux raisons qui font de ce problème quelque chose de récurrent est probablement que 1) ils croient que c’est nécessaire d’atteindre avec un coup et 2) ils pensent que ça donne plus de force à leur poing.
C’est probablement une mauvaise manie de croire qu’exploser vers le haut donne plus de force aux coups. Ce qui est faux mais ça ce sera pour une prochaine fois… travaillons d’abord sur comment utiliser ça à notre avantage.

CONTRE FACILE – ils Ya plusieurs façons de prendre avantage de cette erreur. L’une est de se baisser et de contrer au même moment. Mais juste après le contre utiliser la même main pour le repousser et le déséquilibrer. Par exemple si votre adversaire s’élève lorsqu’il envoie son jab ; balancez un jab appuyé, utilisant le gant pour le pousser. Même s’il bloque, il sera déséquilibré et vulnérable à votre prochaine attaque. Rappelez-vous donc de GARDER VOS HANCHES BASSES.

Un autre truc sera de slipper voire se désaxer complètement et le regarder tomber à cause de son propre coup de poing. Faites le rater cette première attaque et suivez le avec une combinaison en contre. Même s’il touche, il est trop déséquilibré pour faire de réels dégâts. C’est facile de gagner des échanges lorsque votre corps est ‘’fixé’’ et le sien non.

SE DIAGNOSTIQUER – comment savoir qu’on a ce problème… envoyez un jab et immobilisé vous dans la position où le coup est science avoir atteint… votre entraineur vous envoie un crochet du gauche sur votre bras droit (vous le bloquez). Si vous tombez c’est que vos hanches sont probablement haute (OORRRR vous avez une mauvaise posture). Ensuite envoyez une droite et figée vous pendant que coach reste votre posture avec le crochet gauche. Oui, si vous tombez encore c’est que votre posture est mauvaise. Enfin envoyer un jab au corps en vous pliant un peu sur vos genoux et baissez-vous. Votre entraineur vous envoie un crochet gauche sur votre gant droit. Ça marche sur 95% des nouveaux boxeurs que je teste avec. (L’astuce étant de relaxer ses hanches et d’abaisser votre poids lorsque vous frappez. C’est la seule manière d’être bien groupé lorsque vous frappez) il s’agit plus de RELACHER les hanches plutôt que de les ABAISSER, qui sont des concepts bien différents.

 

 

Qu’est ce qui fait de quelque chose une  « ERREUR »?

Je ne pense pas trop que ce soit une erreur que de faire quelque chose de la mauvaise façon (mauvaise technique). Ou que tout doit être fait de la même façon tout le temps. Il sera alors impossible de s’adapter aux situations si vous envoyez le même coup de la même façon à tout moment. D’ailleurs, cette technique ‘’parfaite’’ vous rendrait prévisible et permettrait aux adversaires intelligent de prendre avantage sur vous.

Une erreur c’est quelque chose dont vous n’êtes pas conscient.

J’aime à définir une erreur comme quelque chose qu’on ne fait pas intentionnellement. Par exemple par exemple si je m’expose quelque part sans m’en rendre compte, là c’est une erreur. Et cela pourrait être utilisé par mon adversaire à mes dépends. Mais supposons que je m’expose INTENTIONNELLEMENT, là ça devient un appât et ensuite un stratagème invitant mon adversaire à tomber dans mon piège, au quel moment, j’aurais préparé un contre à son attaque.

Vous vous êtes surement demandé par le passé pourquoi certains pro semblent commettre plusieurs ‘’erreurs’’. La vérité est que…ce ne sont peut-être pas des erreurs après tout.

Les erreurs commises par les pros seraient des paris stratégiques.

boxing ebook Advanced Boxing Techniques 30 Day Fighter's Diet
Avez-vous appris quelque chose? Partagez!



0 Commentaires

Laisser un Commentaire

Partage tes réflexions avec les autres boxeurs. En restant poli.
Les adresses e-mail ne sont jamais publiées ou partagées. Aimerais-tu utliser ta propre image de commentaire ? Choisis un Gravatar!

guide Précédent:

guide Suivant:

Copyright © 2008-2013 Comment Boxer | ExpertBoxing. All rights reserved