Les 3 étapes d’une technique de frappe

9 décembre, 2013 9 décembre, 2013 par Johnny N Techniques de Boxe, Techniques de Frappe 12 Commentaires

Les 3 étapes d’une technique de frappe

Le vrai intitulé de cette article est en fait « Pourquoi soulever des poids ne va pas augmenter ta puissance de frappe – PARTIE 3 ».

Pourquoi est-ce que je continue de revenir à ce sujet sensible? Ce n’est pas parce que je veux que tous les experts de sports viennent ici et me haïssent. (Non, je n’ai pas besoin de ça.) C’est simplement parce que je veux changer la façon dont les gens vois un coup de poing.

Ce n’est pas important pour que vous souleviez des poids ou pas. Ce qui est beaucoup plus important et plus bénéfique pour VOTRE puissance de frappe, c’est comment VOUS voyez votre technique de frappe.

Ce que je vais partager n’est pas NOUVEAU. Je ne l’ai pas inventé. C’est là depuis toujours et là, je partage seulement l’information pour ceux qui ont la curiosité de regarder les choses différemment. Ceci est la façon dont beaucoup des meilleurs boxeurs que je connais regarde la technique de frappe.

 

DISCLAIMER: Les poids et la Puissance de Frappe

Pour gagner du temps et prévenir toute dispute inutile dans la section des commentaires au-dessous suite à des malentendus, je vais établie les points de vues sur lesquels je me base avant de commencer mon article.

 

1. Est-ce que tu es en train de dire que soulever des poids ne va pas augmenter la force de frappe?

Pas de tout. Soulever des poids, tout comme d’autres méthodes d’exercices de musculation, peut ou ne peut pas augmenter votre puissance de frappe. Je ne peux pas dire clairement oui ou on parce que cela dépend comment vous vous entraînez et pour quel aspect de la puissance de frappe.

 

2. Quelle le but de cet article?

Mon principal objectif est d’améliorer VOTRE puissance de frappe. La façon la plus facile de le faire, c’est de changer la manière dont vous voyez un technique de frappe. Et une des façons les plus faciles de savoir que quelqu’un a une vision de la technique de frappe erronée, c’est quand vous voyez qu’il croit très fortement au travail avec les altères.

 

3. Pourquoi est-ce que je devrais t’écouter?

Vous n’êtes pas forcés de m’écouter. Je partage des idées librement. Et vous n’êtes pas obligé de les aimer, vous pouvez lire autre chose. Vous énerver ou être agressif sur la section commentaires est inutile. Personne ne vous force à croire en ces idées.

 

4. Est-ce que t’es crédible? Est-ce que tu as déjà travaillé avec des poids? Avec qui tu t’es entraîné?

J’ai fait de la force athlétique il y a longtemps. Je me suis entraîné avec et sans les poids. (Plus important, je me suis entraîné avec différentes méthodes variées qu’on ne peut pas simplement classer en tant que « sans poids » ou « avec poids »). Je me suis entraîné avec beaucoup de champions de boxe amateurs et professionnels, et j’ai discuté avec beaucoup d’entraîneurs compétants (des jeunes et des vieux). J’ai testé mes propres résultats et j’ai supervisé l’entraînement de plusieurs autres boxeurs de la salle. Mes idées sont le résultat d’années d’entraînement de boxe ainsi que de mon témoignage de plusieurs boxeurs différents et de leur régime d’entraînement.

 

5. Et si le travail avec les poids AMELIORE vraiment ma puissance de frappe?

Très bien pour vous! Si ça marche and vous aimez, continuez à le faire! Entre-temps, vous pourriez avoir envie de considérer d’autres choses pour voir si cela peut vous aider à vous améliorer. Ce la ne vous coûte rien d’essayer quelque chose de nouveau et revenir ensuite à ce que vous faisiez avant si vous n’aimez pas cette nouvelle méthode.

 

6. Est-ce que tu es en train de dire que je devrais arrêter de soulever des poids?

Bien sûr que non. Vous devriez faire ce qui marche pour vous. Soulever des poids (comme tout autre exercice de musculation) peut vous aider à améliorer votre force, votre endurance, votre puissance, votre rapidité, etc. pour vos mouvements de boxe en général. Si vous trouver que cela est bénéfique pour votre condionnement physique de boxeur, continuez à le faire. Cet article est purement là pour expliquer à quel point je pense que soulever de gros poids LOURDS contribue (ou contribue peu) à votre puissance de frappe. Ce qui est important, c’est que vous changiez votre méthode d’entraînement si vous sentez que cela ne marche pas pour vous. Cherchez toujours à changer et améliorer ce que vous faites. C’est toujours une bonne idée.

La chose la plus importante c’est d’apprendre à utiliser son corps (ce qui veut dire comprendre la technique de frappe). Même si vous abandonniez le travail de poids, mais que vous continuez à frapper avec votre ancienne technique (comme si vous aviez toujours vos muscles forgés par les poids), cela ne vous aidera pas beaucoup non plus.

 

7. Et si ce que tu racontes m’énerve et que je pense que t’es un con?

Je peux comprendre que vous vous sentiez touché, voire blessé parce que c’est différent de ce que vous pensez. Cependant, je vais effacer vos commentaires en-dessous si vous ne pouvez pas être respecteux de mon opinion (ou de celui des autres). Au final, je préfère que vous vous plaignez de moi sur votre blog, comme ça tous vos lecteurs peuvent trouver un mon site web. 🙂

 

 

Analysons la technique de frappe

Il y a plusieurs façons d’amalyser une technique de frappe, mais voici comment je vais disséquer les choses pour les sujets particuliers que je vais traiter aujourd’hui.

 

Les 3 étapes du coup de poing

  • PREMIÈRE ÉTAPE – générer de la puissance (créer de la puissance)
  • DEUXIÈME ÉTAPE – délivrer la puissance (relâchement de votre bras et de votre poing)
  • TROISIÈME ÉTAPE – transférer la puissance (intégrité de l’impact)

Voici donc la simple décomposition que je vais utiliser pour expliquer les différentes façons de voir la technique de frappe. Tout d’abord, il y a la génération de puissance dans votre corps que vous créez pour faire des dégâts. Ensuite, il y a le relâchement de votre poing que vous allez utliser pour connecter la puissance à votre adversaire. Puis finalement, il ya le transfert de puissance depuis votre corps, à travers votre bras, puis sur votre adversaire.

 

La première étape de frappe est seulement la FORME, non pas la technique

Les débutants se focalisent d’habitude sur la PREMIÈRE ÉTAPE du coup de poing. C’est le mouvement initial du corps où tout le corps se met en action, se tourne, pivote, fait une rotation et s’étend vers le poing. C’est en fait le mouvement que vous aprenez.

Est-ce que vous vous souvenez de la fois où votre entraîneur vous a appris à lancer un coup de poing? Les hanches se tourne, les pieds pivotent, le bras s’étend, et le poing se retourne. Est-ce que vous vous souvenez de tous ces petits détails techniques? Ils ne sont que la première étape du coup.

Tous ces détails ne sont que le mouvement du coup de poing. Ils ne sont pas entièrement responsables pour la totalité de la sensation et de la puissance de frappe. Une erreur commune serait d’apprendre la forme du coup de poing et penser que c’est tout ce qu’il y a à savoir sur la technique de frappe. Et pour cette raison… il y a beaucoup de gars qui pensent qu’ils ont un super technique de frappe, alors qu’en fait, ils ont juste une bonne forme de frappe, et ils de comprennent pas pourquoi leur puissance de frappe est si pourrie.

Il y a tellement plus de choses à faire à l’INTERIEUR et ensuite, il y a le timing et plusieurs choses encore. Etendre votre poing sur votre adversaire n’est pas le seul détail technique pour développer la puissance de frappe.

La TECHNIQUE de frappe est beaucoup plus que la FORME de frappe.

 

Les parties les plus importante pour la puissance de frappe sont la 2ème et la 3ème étape

La deuxième étape de la technique de frappe est le RELACHEMENT du poing. Pas seulement le relâchement du poing mais celui du bras entier. Et peut-être si vous le pouvez, ce serait encore mieux de relâcher votre corps entier. Bon maintenant, bien sûr qu’il est difficile d’expliquer le « relâchement » de tout le corps. Ce n’est pas comme quand vous lâchez tout pour vous effondrer sur le canapé. C’est plutôt comme laisser votre corps se durcir comme la pierre. En gros, il s’agit d’un relâchement détendu mais très CONTROLÉ. C’est difficile à expliquer parce que le contrôler quelque chose pendant que vous le relâcher est difficile à saisir (c’est encore plus difficile à faire… mais hey, c’est pour cela que nous nous entraînons à faire ces techniques difficiles).

La deuxième étape est vraiment difficile pour les débutants parce qu’ils ne savent pas comment générer de la puissance à travers le relâchement. Le problème habituel est faire appel à la tension plutôt qu’à la relaxation.

La troisième étape de la technique de frappe est l’intégrité de l’impact. C’est votre capacité à fournir un soutien consistant et ferme au moment de l’impact. Votre corps entier doit se durcir et se structurer parfaitement pour faire passer toute la puissance à travers votre bras sur votre adversaire. Il y a de la rigidité et de la tension dans votre corps (pour seulement une fraction de seconde) et vous ne devez pas trop en faire parce qu’au final, vous allez devoir bouger de nouveau afin d’attaquer ou de défendre.

La troisière étape est vraiment difficile pour les débutants parce qu’ils ne savent pas comment ajuster le timing de l’impact. Le problème habituel c’est de créer de la tension trop tôt ou garder la tension pendant torp longtemps après l’impacte. Plus vous devenez habile, plus précis sera votre timing et moins vous aurez besoin de tension.

Maintenant, la raison pour laquelle je dis que les parties les plus importantes sont la 2ème et 3ème étape, c’est parce que frapper est un mouvement très technique. Si vous étiez un karatéka qui cassait des briques et des planches, alors là, oui, la seule chose sur laquelle vous vous concentrez, c’est de générer assez de puissance pour casser l’objet.

Mais en boxe, vous avez un adversaire en mouvement et de plus, pose de la résistance à se faire puncher. La manière dont vous délivrez votre coup est extrêmement importante parce que vous devez frapper aux bons angles et avec assez de vitesse pour toucher la cible avant qu’elle ne disparaisse. De la même manière, vous devez faire l’impacte avec votre adversaire de façon à transférer la puissance, MAIS aussi de façon à vous permettre de rester fluide et bouger de nouveau pour lancer plus de coups et esquiver les contres.

 

La conflictualité dans la technique de frappe

Donc nous avons là 3 étapes dans la technique de frappe que nous devont mettre en harmonie les uns avec les autres pour vous offrir le meilleur coup de poing possible.

  • générer de la puissance
  • délivrer la puissance
  • transférer la puissance

Le problème est que les techniques qui améliore un aspect peuvent déterriorer un autre aspect. Ou encore pire, il y a des techniques qui affectent votre défense ou votre capacité à lancer d’autres coups.

 

Exemples de conflits techniques en technique de frappe :

  • les  techniques qui prennent trop de temps pour générer de la puissance peuvent ralentir la délivraison de la puissance
  • les techniques qui accélèrent la délivraison de puissance peuvent diminuer la quantité de puissance générée
  • les techniques qui augmentent le transfert de puissance peuvent affecter la puissance délivré sur les coups suivants
  • certaines méthodes de gérération de puissance peuvent vous mettre dans un position vulnérable pour transférer la puissance
  • certaines techniques de frappe ne sont pas assez rapide pour un vrai combat
  • certaines techniques de frappe peuvent vous rendre inutilement vulnérable aux contres
  • certaintes techniques de frappe de sont pas réaliste par rapport aux conditions de combat

Donc, voilà comment il faut que ce soit. Vous devez tout d’abord générer tout quantité importante de puissance, MAIS vous devez la relâcher rapidement de sorte que votre corps et votre bras envoie l’énergie plus vite, MAIS alors vous devez contracter rapidement pour faire en sorte que votre corps frappe avec la solidité d’un rocher au moment de l’impact, MAIS vous devez rapidement relâcher cette tension pour pouvoir lancer plus de coups.

Comment cela est-il possible d’être à la fois puissant, rapide, détendu, tendu et contrôlé en même temps? C’est dur!

On peut argumenter toute la journée à propos de quelles techniques de frappe est la meilleure, mais au moins vous pouvez voir qu’il est difficile de trouver un technique de frappe bien équilibrée. Il y a tellement plus de choses à considérer quand vous frapper un véritable adversaire comparé à un objet.

Il ne s’agit pas vraiment de GENERER de la puissance de frappe, mais plutôt de DELIVRER la puissance de frappe.

 

Les boxeurs débutants vs Les boxeurs avancés

Les boxeurs débutants se focalisent sur la GENERATION de puissance, les boxeurs avancés se focalisent sur la DELIVRANCE et le TRANSFERT de la puissance.

Les débutants sont tellement focalisés sur la génération de puissance. Ils regardent les KO de Mike Tyson sur Youtube et tout ce sont ils rêvent, c’est de la force. Ils voient un sac de frappe à la salle et tout ce qu’ils veulent c’est cogner le sac de toute leur force. Ensuite ils montent sur le ring et se font défoncer parce qu’ils n’arrivent pas à toucher avec leurs coups. Mais devinez quoi… ils sortent en se disant qu’ils ont besoin de PLUS DE PUISSANCE!

Et ainsi, il retourne à l’étape numéro 1, en se focalisant sur la « technique de frappe parfaite » et la forme qui leur donnera plus de puissance. Ils discutent même de la technique de frappe la plus puissante. Et après, quoi?… ça ne les mènent nulle part. Donc ils essaient de trouver d’autres méthodes de condionnement phyique pour compléter leur « technique » de frappe. Et pendant qu’ils se SENTENT PLUS FORT et frappe le sac plus fort, ils sont encore loin de frapper aussi fort que les gars avancés.

Maintenant, qu’en est-il des gars avancés? Ils cognent super fort. Les gars avancés ont de temps en temps l’air de s’en foutre de la technique, ils sont juste détendu et bouge autour du ring et BOOM! Ils cognent tellement plus fort. Les gars de niveau avancé reviennent de vacances, sans avoir leur forme habituel et MEME LA, ils frappent très fort. Les gars avancés cassent toutes les règles, ils lancent des coups avec des angles bizarres, à partir de position bizarres et POURTANT, ils frappent super fort.

…Donc pourquoi?

C’est parce que les gars avancés ne se soucient pas autant de la génération de puissance. Ils ne se soucient pas beaucoup du mouvement initial du corps et de la forme parfaite ou de la technique parfaite, où doit être l’épaule, où dois-je positionner mon pied, etc. Ils bougent autour, avec le flow, et ils tappent quand ils le sentent. Rien de forcé, rien de précipité, tout détendu mais GARS, quel frappe! Ils comprennent comment la puissance fonctionne VRAIMENT et ils sont capables d’être puissant avec visiblement toutes les positions ou techniques.

 

Regardez le jeune Marco antonio Barrera au sac de frappe.

  • Où voyez-vous qu’il fait des efforts?
  • Est-ce que c’est pour générer de la puissance?
  • Ou est-ce que c’est pour délivrer et transférer la puissance?

Il est évident pour moi qu’il se soucie à peine de la génération de puissance parce qu’il bouge autour et il est détendu. Vous ne le voyez pas se contracter et charger pour chaque frappe. Son bras a plus l’air de relâcher plutôt que de charger. Quand il s’arrête pour réfléchir, on dirait plus qu’il s’arrête pour penser stratégie plutôt que penser à sa technique de génération de puissance.

Les parties les plus importantes d’une technique de frappe sont DELIVRER et TRANSFERER la puissance, non pas générer la puissance.

 

Notre corps est déjà puissant

Pourquoi est-ce que générer de la puissance est la partie la moins critique quand il s’agit de puissance de frappe? Ce n’est pas parce que ce n’est pas important mais plutôt parce que c’est la chose la plus naturelle. Il ne faut pas grand chose pour devenir puissant et CELA NE DEVRAIT PAS prendre grand chose pour générer de la puissance. Vous n’avez qu’une fraction de seconde pour générer cette puissance et toucher votre cible. Moins cela vous prend déffort, mieux c’est.

Pensez-y de cette manière. Notre corps est DEJA puissant. Nous n’avons pas besoin de plus de puissance. Nous avons seulement besoin d’apprendre à utiliser cette puissance pour nos mouvements de boxe. La façon la plus facile pour améliorer la puissance d’un débutant (quelqu’un qui a 5 ans d’entraînement ou moins) c’est j’ajuster sa technique. Je pourrais le rendre 50% plus puissant simplement en ajustant la manière dont il utilise son corps. Je n’aurais pas besoin qu’il fasse du développer-couché avec 50% plus de poids (parce qu’il n’y a aucune garantie que cette force soit transformée en puissance de frappe).

Apprendre à devenir puissant c’est en gros apprendre à bouger son corps (muscles et articulations) d’une façon à ce que cela génère le plus de force à partir du poids de votre corps (avec l’aide de la gravité). Nous avons déjà des leviers naturels de puissance dans notre corps, en utilisant le poids de notre corps et la gravité. Une fois que vous savez comment utiliser votre corps, tout mouvement devient plus puissant.

Ce qui prend du temps et de l’entraînement, c’est l’aptitude à rendre toutes les parties de votre corps puissantes en une fraction de seconde, et ensuite détendre le tout afin de rester fluide, d’économiser de l’énergie, de faire d’autres mouvement, etc.

 

Apprenez à utiliser votre corps!

Et oui, vous pouvez soulever tous les poids du monde que vous voulez, mais cela ne voudra pas dire que vous savez comment utiliser votre corps. Je pense que tout le monde pourrait voir à quel point il est inutile de soulever les haltères si les gens savaient comment utiliser leur corps. Si vous savez utiliser votre corps, vous serez TOUJOURS puissant. Vous n’avez pas à être en forme mais POURTANT, vous pouvez mettre quelqu’un KO. Vous pourriez être malade et fiévreux, avoir 20 Kg de trop, et vous aller TOUT DE MEME balancer de méchant coup. Tenez vous en position, tourner tout votre corps, et BOOM! Vous avez la puissance. Ce n’est pas si dur.

Faisons comme si nous n’avions même pas parler de technique de frappe; faisons comme si nous parlions de comment faire un salto arrière. Vous pouvez choisir le gars le plus fort de la salle, celui avec le dos le plus fort et il n’y a aucune garanti qu’il va pouvoir le faire. Même pas un flip arrière. Je suppose que vous pouvez soulever les poids par vos muscles mais il va tout de même vous manquer quelque chose niveau coordination et aspect technique du mouvement, et c’est ce qui fait la plus grosse différence. Maintenant, OUI, évidemment, vous pouvez soulever des poids APRES que vous ayez appris le à faire un salto arrière, mais alors… à quel point pensez-vous que les poids ont contribué à votre salto arrière comparé à votre technique?

Générer de la puissance est la partie la plus facile de la technique de frappe.

Tout le monde peut genérer de la puissance. Regardez tous les débutants au sac de frappe. Ils balancent tous de grosses frappes. Mais alors faites-les montez sur le ring et oh regardez ce qui se passe. Rien ne touche, rien n’est assez rapide. Ils se fatiguent, ils se font contrer, ils se font battre. Et est-ce qu’il se sont fait battre parce qu’ils n’étaient pas assez PUISSANT? Ou ont-il perdu parce qu’ils n’ont rien touché avec leur poings?

Soulever des haltères n’aide pas pour DELIVRER et TRANSFERER la puissance à vos poings

Je dirais même que soulever des poids n’aide dans aucune étape de la technique de frappe, mais juste pour rigoler, je vais laisser les gens débattre sur le fait que les poids aident à la première étape. Bien que je n’y crois pas du tout, je vais faire comme si soulever des poids aidait pour générer de la puissance. Mais maintenant, qu’est-ce que ça peut faire?

Vous avec toujours quelques problèmes :

  • Soulever des poids ne vous aide pas à délivrer votre coup. Soulever des poids vous entraîne à contracter vos muscles, non pas à le relâcher. And la vrai vitesse des poings vient du relâchement du poing, pas de la poussée.
  • Soulever des poids ne vous aide pas à transférer la puissance. Au moment de l’impacte, tout ce dont vous avez besoin de faire c’est de durcir votre corps momentanément. Vous devenez simplement plus raide, vous n’arrêter pas vraiment de bouger. C’est plus un exercice statique (vous appliguez de la force sans bouger) plutôt qu’un exercice dynamique où vous appliquer de la force pendant que vous bouger une partie de votre corps. De plus, le moment d’impacte ne représente qu’une fraction de seconde de force, rien de plus.

Bien sûr, nous pouvons débattre du fait que j’analyse la technique de frappe de manière incorrecte… et que vous ETES supposé POUSSER votre poing au moment du relâchement et POUSSER votre poing au moment de l’impacte. Mais dans ce cas, ça en ferai une technique de FRAPPE POUSSEE ce qui est quelque chose que j’ai (ainsi que beaucoup d’autre boxeurs/entraîneur) qualifié de technique de frappe complètement inférieure.

J’ai vu quelques personnes débattre avec moi sur internet que soulever des poids peut vous rendre plus rapide. A cela, je répond  » est-ce que vous charger en donnant vos coups? » Soulever des poids augmente votre « vitesse de poussée des bras », ce qui signifie votre capacité à être rapide lorsque vous avez des poids en main. Mais je ne vois pas comment soulever des poids peut augmenter la « vitesse de relâchement des bras », ce qui signifie votre capacité à être rapide SANS PORTER DE POIDS à la main. Donc on en revient vraiment à… comment frapper-vous? Quel est votre technique de frappe? Cela détermine au final à quel point soulever des poids peut vous aider.

 

SOULEVER des poids peut impacter négativement votre puissance de frappe

Voilà, je l’ai dit. Non seulement je pense que soulever des poids ne vous aide pas pour DELIVRER et TRANSFERER la puissance, mais je pense que cela peut en fait y nuire.

Comme je l’ai déjà dit avant, DELIVRER et TRANSFERER sont les aspects les plus important de la puissance de frappe. Et le plus gros problème avec les débutants c’est que la façon dont ils génèrent la puissance rend la tâche plus difficile pour délivrer et transférer cette puissance.

Générer de la puissance de la mauvaise manière peut nuire à la délivrance de puissance en vous rendant tendu, en téléphonant vos coups, en ralentissant vos coups, en ralentissant vos enchaînements, et en gaspillant votre énergie. Si générer votre puissance se base beaucoup sur la contraction de vos muscles, il sera plus difficile pour vous de RELACHER votre bras plus une plus grande vitesse de frappe. Il est difficile de bouger rapidement quand vous avez les muscles gonflés.

Générer de la puissance d’une mauvaise manière peut perturber votre posture, en remontant votre centre de gravité et en vous penchant en déséquilibre, et vous rendre les choses plus difficile pour transférer la puissance au moment de l’impacte. Vous avez besoin d’être bien ancré au sol au moment de l’impacte… ce qui veut dire que vous ne pouvez pas utiliser une technique de frappe qui remonte vos hanches et qui vous fait pencher hors de votre axe. (Ces petits sauts ou petites inclinaison du corps peuvent ajouter de la puissance, mais ils nuisent à votre TRANSFERT de puissance.)

Il est important que votre technique de GENERATIOM de puissance ne nuise pas à votre capacité à DELIVRER et TRANSFERER lapuissance.

Ce n’est pas au point de dire que soulever des poids vous rend plus faible. C’est plutôt que soulever des poids ne vous donne pas une bonne vision des choses pour la technique de frappe et la coordination des muscles qui vous permet d’utiliser pleinement le poids NATUREL de votre corps. La pire erreur à faire est de penser que soulever des haltères et lancer des coups de poings sont des mouvements similaires utilisant des techniques similaires. Lancer un coup de poing rapide et puissant, c’est beaucoup plus TECHNIQUE que simplement pousser une masse avec toutes votre force.

La pire façon de penser à la technique de frappe est d’imaginer que c’est comme un soulèvement ou comme un poussée. Une meilleur façon serait de penser à la technique de frappe comme un RELACHEMENT. Essayez de relâcher davantage et vous frapperez beaucoup plus fort, avec plus de vitesse et avec moins d’effort.

Pensez à l’ampleur de la masse que vous poussez quand vous soulevez des poids…maintenant pensez à ce que vous avez à pousser lorsque vous lancez un coup de poing. Frapper devrait être pousser du vide! Regardez les pros… leurs poings sortent si vite parce qu’ils n’ont aucun poids à pousser. Moins vous mettez d’effort sur vous-même, plus vos coups seront rapides et puissants. Au mieux, le seul moment de « poussée » que vous pourriez avoir à faire serait tout à la fin, au moment de l’impacte, et même là, ce ne sont que les derniers 1% de votre mouvement de frappe.

Pensez à la technique de frappe comme un RELACHEMENT, et non un poussée.

Et une fois encore… « la technique de frappe » est BEAUCOUP BEAUCOUP PLUS que « la forme de frappe ». Ce n’est pas parce que vous bougez vos membres vers les bonnes positions que vous avez une bonne technique de frappe. La technique de frappe vient aussi du timing, de la précision et de la compréhension des mouvement internes du corps. Une bonne technique de frappe est beaucoup plus que « pivotez les pieds, tournez les hanches, et tournez vos poings ».

 

Pouvez-vous continuer à soulever des poids pour votre entraînement de boxe?

Bien sûr. Si vous le faites pour du condionnement physique général que votre corps sent cela marche, pourquoi pas? Mais soulever des poids avec l’intention d’augmenter la puissance de frappe et la vitesse de vos bras, cela me poserait problème. Autre chose à laquelle vous devez faire attention c’est de soulever des poids avec l’idée que cela est similaire au mouvement de frappe.

 

Ne serait-il pas la perfection d’avoir une bonne technique ET DE SOULEVER DES POIDS? 

Et bien…une bonne technique de frappe ne requiert pas de poids pour être puissante. Et même si vous souleviez des poids, quel aspect de la technique de frappe chercheriez-vous à améliorer? Au mieux, vous amélioreriez la génération de puissance, mais soulever des poids ne vous aidera pas pour les aspects les plus important de la puissance de frappe tel que le mouvement de relâchement/relaxation pour DELIVRER la puissance, ou le maintien de votre forme pour cette toute petite fraction de seconde pendant laquelle vous TRANSFEREZ la puissance.

Je dois être honête et vous dire que je suis sincèrement parano quand il s’agit de souelver de GROS poids (les petits poids légers sont ok). En fait, je me sens plus lent et peut-être même que je sens que je fatigue plus quand je travaille avec des gros poids. Je me sens un peu plus fort mais cette force ne rend pas mes coups plus puissants. Au final, je passerais ce temps libre pour taper les mitaines ou faire plus de match d’entraînement plutôt que de lever des poids.

 

Mais vous savez quoi?

Si vous n’avez pas de bon entraîneurs autour de vous, auxquels vous faites confiance, et bien vous n’avez en gros pas d’autre choix que d’essayer vous-même et voir ce qui se passe. Essayez et voyez! Entraînez-vous avec les poids et sans les poids. Une condition que j’impose est que vous devez vous entraîner dans une vraie salle de boxe aux côtés d’autres boxeurs. Votre technique et votre entraînement doivent être comparés avec les autres, non pas seulement avec vous-même.

boxing ebook Advanced Boxing Techniques 30 Day Fighter's Diet
Avez-vous appris quelque chose? Partagez!



12 Commentaires

maub juin 26, 2014 à 10:26

Analyse très censé qui fait du bien à l’heure du crossfit et autre super training, soit disant pour faire de toi un super fighter…! business tout ça! En tant que kiné je peux dire que la musculation dans les sports de combats c’est 10% de l’entrainement, tout le reste c’est sur le ring que ça doit se faire! Et encore de la musculation orientée boxe (type travail en chaine!)! une frappe n’est ni plus ni moin qu’un mouvement balistique, et pas une poussée face a une résistance fixe. Pour illustrer l’importance de la musculation dans les sports de combats, il suffit de regarder sur youtube ces gamins de 5ans qui developpent une puissance impressionnante malgre leur jeune age, et surtout leur physique! ils ont la strucure de corps, le relachement, la volonté, le reste suit.
merci pour vos articles qui metent les choses au claire. à quand un livre.

Répondre

Le Guerrier Algerien septembre 6, 2014 à 7:02

je suis d’accord et pas d’accord ! certe la technique est tres importante car la boxe est avant tout un sport , mais je pence que cracher sur la musculation est une grande erreur car vous n’avez qu’à voir certain combattant de boxe , mma etc il sont hyper muscler et comme vous le savez il pratique la musculation en gros il font de la force ( soulever lourd ) continue de s’entrainer et entrainer leur technique puis arriver a la fin du cycle de travaille en force , il travaille la puissance ( puissance = forcexvitesse ) en gros la il apprenne a utuliser leur force ! donc je trouve sa mal le fait que vous crachiez sur la musculation comme si c’était seulement l’interet d’un bodybuilder surtout que quand vous le savez mieux on est muscler mieux le cors encaisse les coups etc ! vous croyez quoi que les combattant mma et boxe anglaise fesait plus de 90 kilo seulement en poids de corps ? bah sa serait mentir au gens et leur donner des ilusions !! en gros la musculation est utile mais par cycle ,
donc FORCE MAX ( soulever le plus lourd ) pendant quelques mois , tout en travaillant la technique et frapper un max afin de conserver temporairement le plus de vitesse possible ;

puis vien le travaille en puissance afin de convertir tout sa en puissance pur ! on peux ajouter des exercices de contraste de poids specifique pour un boxeur et les mouvements du boxeur !
Voila =)

Répondre

lokart août 29, 2014 à 6:11

donc fraper detendue pour générer la vrai puissance par la vitesse ; durcire le poing a l impacte pour transférer et détendre rapidement pour garder sa mobiliter et pouvoire réagirer vite ?

Répondre

lokart août 29, 2014 à 6:11

donc fraper detendue pour générer la vrai puissance par la vitesse ; durcire le poing a l impacte pour transférer , et détendre rapidement pour garder sa mobiliter et pouvoire réagirer vite ?

Répondre

ben octobre 3, 2014 à 7:58

Bonjour,

je reviens sur le début de l’article :
Je ne comprends pas comment des personnes peuvent laisser des commentaires aggrésifs quand on voit les conseils que vous apportez.
On peut en effet ne pas être d’accord mais perso je lis tous les articles avec la plus grande bienveillance et le plus grand respect.
Merci en tous cas du temps que vous passez pour créer et traduire ces articles, et quoi qu’on en dise, on sent quand même une grande expérience de la boxe dans ce qui est dit !

Répondre

Poli novembre 16, 2014 à 7:35

Je ne comprends pas les gens, si quelque chose ne me convient pas, je laisse tomber et je vais voir ailleurs, mais bon….
Je suis éducateur depuis bientôt 20 ans (de full contact, kick boxing, K1 Rules) avec mon club et mes combattants, nous avons gagné 97 titres régionaux, nationaux et internationaux, je ne suis pas la pour me faire dela pub, mais moi je trouve vous cours super et je m’en inspire pourtant ils sont en anglais (vidéo )et ensuite en français ( textes) je m’adapte.
Un bon entraineur ou un bon éducateur c’est celui qui va chercher un peu partout un petit quelque chose qui fera avancer ses boxeurs et qui le fera progresser pédagogiquement .
En tout merci beaucoup

Répondre

logto novembre 27, 2014 à 3:31

J’ai pratiqué la force athlétique durant de nombreuses années avant de venir à la boxe, et je me rappellerai toujours du jour,où, un gringalet de 20kg de moins que moi m’a mis une belle raclée : ses coups étaient puissants, il était super rapide, et moi j’en ai pris plein la tête, j’étais lourd, et j’avais l’impression de taper comme un gosse.

Depuis je « sais » taper, et je cogne bien plus fort, pourtant j’ai stoppé la musculation, et j’en suis très content.

Il ne faut pas oublier un point concernant la musculation : c’est la blessure. Cette dernière peut anéantir une saison complète… hors au développé couché ça va vite de se faire les épaules (infra et sous épineux fragiles) et que dire de la mode du crossfit !!! quand je vois comment les soulevés de terre de certains, je me dis que la carrière va être courte pour leurs pratiquants.

Bref l’auteur du site est à 100% de le vrai.

Répondre

franck leefr janvier 28, 2015 à 12:31

augmenter la puissance du coup : savoir qu’ un coup est une succession de plusieurs mouvement s’enchainant de facon fluide. le direct par exemple, d’abord c’est un mouvement de lancer du bras directement sur la cible puis une percussion volontaire dans la cible, au debut le debutant aura tendancea pousser au contact de la cible, d’ou percister a repeter et perfectioner son geste technique, de celui ci dependra la puissance acquise lors d’autre volet ou atelier(musculation en dynamique) qui sera superieure en ayant donc le bon mouvement technique de ce direct.

Répondre

GeGe juin 8, 2015 à 6:20

Je suis un grand fan de ce site et encore merci pour tous ces conseils.
J’ai juste une question sur cet article, faire des pompes, abdos, flexions est intuile pour la frappe ?

Répondre

said novembre 30, 2015 à 12:51

Merci pour cette article très intéressant et vérifiez en sparing
Cdt
Said

Répondre

Flow décembre 26, 2015 à 12:52

Cela me fait penser au concept de kimé dans le karaté. Excellent article

Répondre

Carl février 10, 2016 à 8:21

¨C’est un fait,Lever des poids va te faire changer de catégorie avant de te donner de la puissance de frappe;0)

Répondre

Laisser un Commentaire

Partage tes réflexions avec les autres boxeurs. En restant poli.
Les adresses e-mail ne sont jamais publiées ou partagées. Aimerais-tu utliser ta propre image de commentaire ? Choisis un Gravatar!

guide Précédent:

guide Suivant:

Copyright © 2008-2013 Comment Boxer | ExpertBoxing. All rights reserved