Comment devenir un grand homme, Partie 1: Décider d’être grand

5 janvier, 2012 5 janvier, 2012 par Johnny N Entrainement de Boxe, Entrainement Mental 8 Commentaires

Bienvenue pour ma recette personnelle du succès, une série d’articles basés sur mon expérience de vie et sur la vie de grands individus que j’ai connu personnellement. De toutes les personnes exceptionnelles que j’ai pu rencontrer, mon frère est la seule personne que j’ai observé depuis ses modestes débuts. Cela donne de l’inspiration d’être le témoin de la lutte quotidienne de quelqu’un d’aussi proche de vous.

Comment devenir grand

La première leçon pour devenir un grand homme : décider de ce que vous voulez…

 

« Soyez grand. »

C’est un bon conseil, mais ça n’a rien de nouveau. Vous savez probablement depuis le début que devenir un grand homme est l’une des meilleures manières d’impacter votre vie. C’est assez évident qu’il vous faut une bonne préparation et planification pour devenir grand.

Mais comment êtes-vous censé le devenir exactement? Comment pouvez-vous « être grand »?

Beaucoup trop de ce que nous savons sur l’excellence et la grandeur nous semble impossible. Le talent, la perfection, les opportunités… nous avons l’impression que nous n’aurons jamais assez de tout cela. Tout le monde parle de travailler dur, de se dédier, de croire en soi. Ce sont tous des concepts utiles, mais vous ne pouvez pas mettre le doigt dessus. Vous ne pouvez pas tendre la main dire, « Donne-moi de la confiance ». En conséquence, il est difficile de comprendre ce que ces choses veulent vraiment dire.

Est-ce que quelqu’un comprend même ce que travailler dur veut réellement dire? N’importe quel idiot peut donner une définition de « travail dur », mais cela nécessite une vraie compréhension pour accomplir le grand succès en « travaillant dur ». Durant ces dernières années, j’ai fait attention aux choses qui mènent à la grandeur, chez moi et chez les autres. C’est loin d’être complet, mais ça devrait être suffisant pour commencer.

 

LEÇON NUMÉRO UN: Décider d’être Grand

1. Fixez-vous un objectif solide à atteindre

Un objectif solide est un objectif qui est significatif pour vous. Il doit être assez bon pour que vous vous y tenez. Votre objectif doit survivre à votre paresse, vos indécisions, votre faible ambition. Les grands objectifs vont vous prendre des années à accomplir. Si vous êtes le genre de personne qui change ses désirs chaque année, vous ne pourrez jamais atteindre vos objectifs. Si vous êtes le genre de personne qui dit : «Je vais seulement essayer pour voir si je suis bon.  » Et bien laissez tomber maintenant. Encore une fois, votre désir doit SURVIVRE au temps qu’il faut pour atteindre cet objectif. Si vous choisissez un objectif qui prend 10 ans à accomplir, il vaut mieux être sûr que vous aurez envie d’atteindre cet objectif pendant 10 ans. Vous devez savoir que vous n’allez pas changer d’avis l’année prochaine.

C’est là que le facteur de la peur entre en jeu. Vous commencez à avoir toute sorte de doute de vous-même… Que faire si je n’ai pas le talent ? Que faire si je suis trop vieux ? Que faire si … blah blah blah * encore des excuses * bla bla bla. Arrêtez maintenant tout simplement. Si vous êtes déjà à douter dès le début, arrêtez et faites autre chose.

La meilleure chose que je puisse vous dire, c’est que les objectifs réels demandent de la passion. Si vous êtes passionné par quelque chose et je veux dire VRAIMENT PASSIONNE par quelque chose, alors oui, vous avez une chance. Le talent, l’entraînement, les opportunités, la chance… tout cela est importance, mais c’est la passion qui importe le plus. Avec la passion, vient le vrai dévouement, l’auto-motivation et le plaisir dans l’effort.

Je vais vous donner un exemple de ma passion : à quel point j’aime la boxe. Je pense à la boxe tous les jours depuis les 10 dernières années. Je regarde tous les grands combats, je lis les toutes dernières infos de boxe, je regarde chaque vidéo de boxe sur Youtube, je fais du shadowboxing partout où je vais, et je m’entraîne à la salle chaque semaine. Est-ce assez de passion pour être un champion ? NON ! Désolé mon pote, Ça ne fait qu’effleurer la passion de niveau moyen.

Maintenant, je vais élever ma passion d’un cran. J’aime la boxe tellement que j’ai installé un sac à double élastique dans ma chambre. Je vais à la salle, même si je n’ai que ma tenue de travail avec moi. Je recherche des salles de boxe dans chaque nouvelle ville que je visite. Je fais du sparring même quand je SAIS que je vais perdre.

J’ai créé un site web dans lequel je passe d’innombrables heures de mon temps personnel CHAQUE SEMAINE à rédiger des guides de boxe et à répondre aux questions d’inconnus à travers le monde. Je ne suis pas payé (du moins pas encore), et je ne suis pas toujours récompensé de mon travail. Certaines personnes me disent même que je me trompe. Sur les 40 000 lecteurs qui visitent mon site chaque mois, seulement 20 à 50 d’entre eux prennent le temps de dire merci. Et tous les 36 du mois, j’ai un haineux qui me dit quelque chose de désagréable comme,  » Johnny, tu sers à rien. Tu ne connais pas la boxe, tu n’es pas un champion. Tu ne sais pas de quoi tu parles ».

Et pourtant je suis toujours là … parce que c’est ma passion. La boxe est ce que je vais pratiquer, peu importe à quel point je suis  » nulle « . Quand vous trouvez quelque chose que vous aimez vraiment, je crois que vous pouvez vous rassurer d’en faire votre objectif.

Un objectif solide est une passion sans conditions.

 

2. Décidez-vous tôt

Quel que soit vos objectifs, fixez-les rapidement. Au moment où vous trouvez votre vraie passion, ne vous reposez pas sur vos lauriers en attendant de voir à quel point vous êtes bon avant de fixer vos objectifs. Au plus tôt vous vous déciderez d’être grand dans ce domaine, au plus tôt vous pouvez commencer à y travailler.

Au mois de septembre dernier, mon frère est revenue d’Argentine avec la 3e place au championnat du monde de Tango 2011 (pour info : il a aussi gagné la 1ere place au championnat des USA de tango en 2010 et 2011). La première chose que je lui ai demandé, « Brian, Quand as-tu décidé que tu voulais être champion? »

Sa réponse m’a un peu surpris:

« J’ai décidé d’être champion il y a 5 ans, 6 mois après, que j’ai commencé le tango. J’en suis tombé amoureux et j’ai tout de suite su que je voulais être le meilleur danseur au monde. J’y ai travaillé depuis ce jour. »

Je pensais que les gens se formaient et se développaient eux-mêmes avec le temps. Et que devenir grand était juste quelque chose qui arrive en quelque sorte quand on découvre son talent caché. Selon la façon dont mon frère me l’a expliqué, vous ne pouvez pas rester là en attendant de découvrir votre talent. Vous devez décider dès le début de ce que vous voulez et ensuite travailler pour y arriver. Les Champions n’atteignent pas la grandeur par chance.

 

Décidez tôt d’être grand.

 

3. Mettez des priorités

Il ne s’agit pas de savoir « ce que vous voulez », il s’agit de savoir « ce que vous voulez D’ABORD ». Le secret est de mettre des priorités à vos désirs! Nous sommes tous des gens et les gens veulent généralement tout. L’amour, le bonheur, la liberté, l’amitié, le respect, les récompenses, etc. On peut dire sans crainte que tout le monde veut toutes les bonnes choses de la vie.

L’astuce pour avoir toutes ces choses dans la vie est d’y aller une par une! Déterminez ce que vous voulez D’ABORD, et ne passez pas à la chose suivante tant que vous n’avez pas accompli votre premier objectif. Si vous vous en écartez ne fusse qu’un peu, vous ne réussirez à rien et vous ne ferez jamais vraiment l’expérience de quoi que ce soit. Il y a un autre avantage à faire les choses une à une, vous pouvez utiliser les compétences acquises d’une passion à une autre. Mais si vous essayez d’apprendre trop de choses à la fois, vous aurez l’impression qu’elles deviendront source de distraction et vont vous empêcher de vraiment comprendre les choses. Concentrez-vous, accomplissez, et passer à la suite. Ne vous laissez pas distraire de vos priorités.

Sachez ce que vous voulez en PREMIER.

 

Vous êtes TOUJOURS en concurrence

Décider d’être grand a l’air de quelque chose qui demande du courage, mais en fait, vous n’avez pas le choix. Je vous assure, que vous serez en compétition toute votre vie à l’école, au travail, dans les affaires, dans votre cadre social, ou même sur le ring. Vous pouvez le nier autant que vous le voulez en vous disant : « Je le fais pour le fun/ l’argent/ … Ce n’est pas important. » Et ce n’est pas grave. Si vous vous foutez de devenir le champion du monde de boxe, alors chercherez-vous au moins à devenir le plus grand dans quelque chose d’autre?

Que faites-vous maintenant dans votre vie? Pouvez-vous être le meilleur dans ce que vous faites? Et si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas l’être, alors pourquoi le faites-vous?

La vie n’est pas facile, sachez juste que vous serez toujours obligé d’être en compétition. Maintenant vous pouvez lutter pour être un boxeur moyen, un étudiant moyen, un employé moyen … ou vous pouvez lutter pour devenir grand. Se lever tous les jours pour affronter les responsabilités de la vie, c’est dur ! Vous vous battrez toujours pour quelque chose, et j’espère que vous vous battez pour quelque chose qui vous tient à coeur.

 

Lisez les autres parties de cette série:

boxing ebook Advanced Boxing Techniques 30 Day Fighter's Diet
Avez-vous appris quelque chose? Partagez!



8 Commentaires

MissSeventiny mars 15, 2015 à 11:20

Bonsoir,
Je viens de lire la première partie et je vais de ce pas lire les 4 autres, mais je voulais te dire merci, c’est très intéressant, j’ai fait 2 ans de boxe, et tes textes sont complémentaires pour l’esprit 🙂
Merci

Répondre

Boboboxe juillet 8, 2015 à 4:56

Génial!

J’adore ce site, merci beaucoup pour la lecture

Répondre

siwa septembre 2, 2015 à 2:50

tu m a convaincu de faire de la boxe. merci ^^^

Répondre

Mehdi janvier 14, 2016 à 1:29

Un grand merci pour ton site, je commence la boxe et ta passion me donne encore plus de motivation !

Répondre

Robin octobre 7, 2016 à 11:13

Woaaa je viens de lire la 1ère partie de l’article. Je dis chapeau c’est très intéressant.

J’ai pu lire l’article sur « comment améliorer sa vitesse de frappe ». J’ai pu voir que les directs, crochets etc étaient notés en numéros. 1,2,3 etc
Qus Damato faisait pareil pour Mike Tyson. J’ai l’autobiographie de Mike 😀 et d’ailleurs son bouquin fait découvrir son quotidien en tant que champion de boxe mais aussi son passé.
Continue comme ça et merci de faire partagé tes connaissance, good job 😉

Répondre

Yan novembre 19, 2016 à 12:04

Bonjour, je vous remercie pleinement et de bonne foi pour vos conseils très efficaces. Je suis dans les affaires mais j’hesitais depuis près de 5ans et maintenant que je me suis lancé il y a quelques mois, je ne fais que découvrir le bonheur et la joie de ce que je fais. Vos conseils me permettront de me souvenir en cas de situation difficile. Enfin je remercie Dieu pour la grâce qu’il m’a accordé et la chance de vous lire ce soir. Je lirais tous vos articles.

Cordialement et bonne lecture à toutes et à tous.

Répondre

japhet décembre 30, 2016 à 3:29

Merci frère pour tes mots, tout peut avoir l’essential dans tout les domaines ici. Maintenant je veux me fixer aussi mon objectif et tenir bon sur ça
un grand merci bro

Répondre

Telavus Reil mars 5, 2017 à 4:08

Mes salutations à un véritable meneur d’homme!!! Mes congratulations à l’auteur de cet article qui arrive à partager son expérience de manière tout à fait édifiante!

Répondre

Laisser un Commentaire

Partage tes réflexions avec les autres boxeurs. En restant poli.
Les adresses e-mail ne sont jamais publiées ou partagées. Aimerais-tu utliser ta propre image de commentaire ? Choisis un Gravatar!

guide Précédent:

guide Suivant:

Copyright © 2008-2013 Comment Boxer | ExpertBoxing. All rights reserved